Huit Nuits, trio Nouvelle Chanson Française, mêle savamment
poésie, violoncelle, guitare, voix entrelacées, et percussions.

Parrainés par la salle musiques actuelles Le 106, et la scène
conventionnée chanson française Le Trianon Transatlantique,
ils bénéficient également du soutien de la DRAC, de la région
Normandie, et de la SACEM.

Leur nouvel EP Entre Deux Mondes, enregistré, mixé et masterisé par François Casays et les studio ACCES DIGITAL sortira en décembre 2019, parachevant la rencontre entre leur
plume singulière et leur musique hybride. Cette saison marque
également le début de leur collaboration avec Julien Soulié du
FAIR, Caroline Guaine, directrice du Décor de l’Envers et du
Mégaphone Tour, le FAR, et le réseau Rman, dans le cadre du
dispositif GO+.

La Huitième Nuit commence au nord de nulle part, rendez-vous
d’un public nyctalope. Chacun revêt sa peau de manque, dans
cet entre deux mondes, l’oreille affamée. Et puis, ça part. Manon
et Pierrick, véritable chimère à deux têtes, dont les talents si
conjugués semblent provenir du même cerveau, se partagent
chant, guitare et violoncelle avec une spontanéité déconcertante.
Intramuros, fenêtre ouverte sur l’espoir. Hors saison, la réalité
s’écume. Les timbres se mêlent, créent l’illusion d’une voix
double, la mélodie se pare d’accords simples et profonds, et la
magie opère immédiatement sur leurs titres aigres-doux aux
textes oniriques.

Le batteur percussionniste Bertrand Geslin
finalise l’osmose de son jeu subtil et imagé.
À eux trois, ils raviveront vos sentiments enfouis.
La mer n’est pas si loin.